Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Les géants à l'UNESCO - 10 ans de reconnaissance
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Musées / Maison des Géants / Événements / 2015 / Les géants à l'UNESCO - 10 ans de reconnaissance

Les géants à l'UNESCO - 10 ans de reconnaissance

    • Quand 28/11/2015 de 10:00 à 20:00 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Ajouter au calendrier iCal

Pour célébrer les dix ans de la reconnaissance des géants de Belgique et de France comme chefs-d'oeuvre du patrimoine immatériel par l'UNESCO, La Maison des Géants organise une journée d'étude visant à dresser un bilan des effets de cette reconnaissance sur les fêtes concernées.

Plusieurs témoins et acteurs se réuniront afin de faire part de leurs expériences respectives. 

Présidence : Chérif Khaznadar, président-fondateur de la Maison des Cultures du Monde (Paris)

10 h : Introduction, par Françoise LEMPEREUR, maître de conférences à l'Université de Liège

UNESCOPezenas10 h 30 : Inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France : géants et animaux fantastiques, par Séverine CACHAT, Directrice du Centre français du patrimoine culturel immatériel à Vitré

La Maison des Cultures du Monde-Centre français du patrimoine culturel immatériel (CFPCI) a coordonné, en étroite collaboration avec la Maison des Géants, la Ronde des Géants et le Centre interrégional de développement de l'occitan, un inventaire des géants des fêtes au nord de la France et des animaux totémiques des fêtes occitanes. Réalisé dans le cadre d'un appel à projets du ministère de la Culture, celui-ci a associé recherche documentaire, enquêtes de terrain, restitution aux communautés et valorisation par le biais d'expositions, d'ateliers et d'un défilé pour les Journées du patrimoine. Il s'agissait d'intégrer à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel (PCI) en France les quatre fêtes du territoire français inscrites par l'Unesco au titre des « Géants et dragons processionnels de Belgique et de France », tout en élargissant à d'autres manifestations témoignant de la transmission des savoir-faire et de la vitalité de ces pratiques. Les 17 fiches ainsi produites seront consultables sur le site du ministère de la Culture.
 

UNESCOCassel11 h : L’inscription UNESCO, une reconnaissance, un « label » ?..., par La Ronde des Géants (Nicole CUGNY, Stéphane DELEURENCE et Dorian DEMARCQ)

À partir de constatations, de faits précis en suivant et en participant aux actualités du monde des géants et de leurs fêtes dans le nord de la France, nous proposerons de  montrer le peu d'effets de la reconnaissance Unesco auprès des communautés concernées dans le Nord de la France, à part peut-être le côté « label » et carte postale véhiculé sans grand sens de ci, de là à la mesure des intérêts immédiats de communication des associations et groupes concernés. Le concept même de patrimoine culturel immatériel est d’ailleurs souvent mal appréhendé par les acteurs de la tradition, que ce soit les associations, les élus des communes ou des conseils départementaux et régionaux qui seraient susceptibles de contribuer à réaliser des expositions, éditer des documents afin d’informer et présenter les géants et les fêtes auxquelles ils sont associés sous l’angle du patrimoine culturel immatériel...
Nicole Cugny, Stéphane Deleurence et Dorian Demarcq travaillent chacun dans leurs domaines respectifs à la création et à la restauration de géants. Ils sont aussi membres actifs de l’association régionale La Ronde des Géants qui a initié la géanthèque, le calendrier des géants…


UNESCOTarasque11 h 30 : De la Tarasque traditionnelle à la Tarasque patrimoniale : transformations des fêtes de Tarascon (France) depuis leur inscription sur les listes de l’UNESCO, par Laurent FOURNIER, maître de conférence CNRS et Aix-Marseille-Université

Une enquête menée entre 2009 et 2014 sur les impacts de la labellisation des fêtes locales de Tarascon par l'UNESCO a permis de repérer un ensemble de transformations dont cette communication se propose de rendre compte. Ces transformations ne touchent pas seulement les éléments matériels des fêtes, mais aussi les manières dont les participants et les organisateurs les appréhendent. Le sens des fêtes est ainsi amené à évoluer sous l'influence des politiques patrimoniales de l'UNESCO. De nouveaux enjeux apparaissent, conduisant à réinterpréter les relations entre local et global ou entre tradition et modernité.


12 h : questions / réponses
12 h 30 : collation

UNESCODendermonde14 h 30 : Autour des jupes des géants.  Le développement d’un plan de sauvegarde au sein des associations de géants, complémentaire au dossier de 2005, par Emmie Segers du LECA

En juillet 2015, le Ministre de la culture a ajouté la culture des géants à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en Flandre. Ainsi, outre les géants et dragons processionnels reconnus, la culture des géants en général est maintenant inscrite sur la liste flamande. La reconnaissance est le résultat de plusieurs années de préparation. Avec l’aide du LECA, l’association Reuzen in Vlaanderen a, dès 2010, mis l’accent sur la sensibilisation, le développement des métiers du patrimoine et la transmission. Plus de 70 associations de géants ont soutenu l’inscription sur la liste flamande et poursuivent le développement des actions de sauvegarde en fonction du patrimoine de chaque collectivité. L’intervention décrira les différentes phases de ce travail commun et expliquera comment la participation a été une des clés du succès.


UNESCOMons15 h : Le doudou et l’Unesco, histoire et perspectives de la reconnaissance de la ducasse rituelle de Mons, par Corentin Rousman, Archiviste-historien de la Ville de Mons, acteur du combat dit Lumeçon et Manuela Valentino, Conservatrice des patrimoines Unesco de la Ville de Mons.

Depuis maintenant 10 ans, les festivités annuelles qui ont lieu le dimanche de la Trinité à Mons en l’honneur de sainte Waudru, appelées plus communément ducasse rituelle, sont reconnues par l’Unesco. Cela commence d’abord par une procession rassemblant plus de 1800 personnes en costumes historiques et se clôture par un combat entre saint Georges et le dragon. Lors de notre intervention, Corentin Rousman vous présentera la ducasse de Mons et l’évolution de celle-ci depuis sa reconnaissance. Manuela Valentino abordera la reconnaissance aujourd’hui à travers la création du Musée du Doudou ainsi que ses perspectives futures.

 

Groupegeants2015FMWEB16 h 15 : Pour une histoire récente de la Ducasse d’Ath : entre ferveur populaire, médiatisation et valorisation patrimoniale, par Laurent DUBUISSON, Conservateur de la Maison des Géants

La reconnaissance de la Ducasse d’Ath comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité, le 25 novembre 2005, s’inscrit dans une lente évolution trouvant son origine au milieu des années ’70. Après un déclin perceptible durant la décennie précédente, la fête connaît alors un renouveau, essentiellement local, puis régional dans les années ’80. L’augmentation de son attractivité se confirme au tournant du 21e siècle avec un impact certain au niveau national. La reconnaissance de 2005 élargit l’aura de la fête au niveau international. La ferveur des acteurs et du public ne s’est pas démentie depuis lors, avec d’ailleurs, la nécessité d’encadrer cet enthousiasme.  Le développement de la médiatisation des festivités a contribué à pérenniser et à diversifier la fréquentation. Enfin, l’intérêt de l’Unesco a sensibilisé davantage les participants et les gestionnaires à préserver et à conserver le patrimoine lié à la fête.


16 h 45 : Conclusions générales, par Jean-Pierre DUCASTELLE, Président de l'Office de Tourisme d'Ath et de la Maison des Géants

18 h : Festivités de clôture (arrivée des géants, photo de famille avec les bergers David) et réception avec les autorités communales d’Ath.