Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Folklore / Ducasse d'Ath / Quelques traditions / La tarte à masteilles
Actions sur le document

La tarte à masteilles

La tarte à masteillesLe samedi, après le combat de David contre Goliath, les familles athoises reçoivent leurs invités pour déguster la traditionnelle tarte à masteilles.

Ce dessert est connu depuis le 19e siècle.  Mais, à l'époque, la recette était bien différente puisque la tarte se composait de fromage, de noisettes et de beurre.

De nos jours, les ingrédients sont tout autres : petits pains secs -masteilles-, macarons et d'amandes.  Cette spécialité n'est préparée que durant la période de fête et la recette, jalousement préservée, peut varier d'une famille à l'autre.  Un verre de vin de Bourgogne accompagne la pâtisserie.

Voici la recette de Madame Ritière, directrice de l'école ménagère et professionnelle :

  • Verser 1 litre de lait bouillant sur 5 grandes masteilles
  • Laisser refroidir
  • Y ajouter 100 gr de macarons écrasés, 100 gr d'amandes douces, 3 ou 4 amandes amères moulues, 200 gr de sucre cristallisé, 2 paquets de sucre vanilliné, 5 jaunes d'oeufs et les blancs battus en neige ferme
  • Verser dans des platines à hauts bords recouvertes de pâte brisée ou feuilletée
  • Cuire au four bien chaud (env. 45 minutes)

Certains préparent la substance de la tarte, appelée caudieuf, la veille ou cassent les masteilles sans les émietter.  D'autres enrichissent la tarte avec des raisins mais cet élément n'est pas approuvé par de nombreux Athois de souche.