Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office de Tourisme / Actualités / 2017 / Découvrir l'architecture contemporaine de notre région
Actions sur le document

Découvrir l'architecture contemporaine de notre région

Après Liège (2014) et Mons(2015), la Fédération Wallonie-Bruxelles publie un Guide de l’architecture moderne et contemporaine 1899-2017 consacré à Tournai et Wallonie Picarde sous la direction de Charlotte Lheureux et Bernard Wittevrongel. L'ouvrage couvre toute la région de Comines à Enghien en passant par le pays d’Ath.

La publication a le mérite de mettre en évidence la richesse de l’architecture contemporaine. On connaît bien la qualité du patrimoine ancien de la Tour Burbant au Château Bourlu. A côté de ces éléments recensés dans l’inventaire du patrimoine monumental, Ath est riche de réalisations intéressantes dues au travail des architectes des deux derniers siècles. Le sauvetage, la mise en valeur, la restauration des anciennes constructions apparaît à côté de la volonté d’intégration des nouveaux bâtiments dans le tissu urbain. Certaines constructions de la fin du 20e siècle se sont parfaitement insérées dans un site ancien, par exemple le cinéma l’Ecran s’installe avec bonheur au sein du site du château Burbant ou l’extension de l’Académie de Dessin (Espace gallo-romain) s’ajoute discrètement à l’ancien bâtiment daté de 1835. Dans le cas de la Maison des Géants, l’industriel Léon Cambier ajoute au début du 20e siècle une aile en modern style décorée d’éléments Renaissance au château de la fin du 18e siècle.

Des bâtiments publics, comme l’Hôtel des Finances ou la Poste, dus à l’architecte Freddy Gallez, sont résolument postmodernes. L’ancienne minoterie industrielle (en dernier lieu Les Silos de la Dendre) de la famille Fontaine-Descamps, une belle construction du début du 20e siècle a été reconvertie pour abriter les bureaux du Forem. Le Palace, conçu en 1919 par l’architecte communal Léon Fourdin, connaît une nouvelle jeunesse suite à sa réaffectation en salle de spectacle au début du 21e siècle.

A côté des bâtiments publics, de nombreuses maisons unifamiliales sont dues à des architectes d’Ath ou de la région comme Marcel Depelsenaire, André Deghislage, Jules de Geyter, Benoît Jonet, Jean-Pierre Navez ou Laurent Vermeersch.

Deux bâtiments exceptionnels retiendront aussi l’attention. Le Mausolée d’Oultremont, œuvre de l’architecte bruxellois Victor Evrard (1894-1895) et le château de fer, une construction préfabriquée en métal, datée de 1905.

Une introduction replace les œuvres dans leur contexte culturel. Le livre est donc une excellente source de documentation pour l’histoire de l’architecture dans notre région de la fin du 19e au 21e siècle.