Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office de Tourisme / Actualités / 2019 / Nouveau livre du Cercle d'histoire

Nouveau livre du Cercle d'histoire

Le Cercle d’Histoire et d’Archéologie d’Ath et de la région publie le tome 66 de ses Annales. Cet ouvrage présente de nombreux aspects de l’histoire régionale avec la participation d’historiens et chercheurs.

Ancien professeur de latin à l’ULB, Carl Deroux a étudié l’origine du nom d’Ath. Contrairement à ce qu’on écrit généralement, ce toponyme est bien d’origine latine et témoigne de la proximité de la paroisse primitive avec la Dendre orientale. L’étude fait allusion, pour comparaison, avec les noms de nombreuses localités de la région, comme Bouvignies, Ormeignies, Irchonwelz, Aubechies, Ostiches, Beloeil, Ligne…Des rapprochements sont aussi faits avec le village d’Eth dans le nord de la France. Une belle étude originale et très solide.

L’historien Robin Moens s’est intéressé à la statue de la vierge de Villers-Notre-Dame et aux origines du village (1126-1143) liées notamment à l’abbaye de Ghislenghien. Il fait revivre tout un aspect de l’histoire régionale au 12e siècle.

Michel Deltenre analyse la transformation en fief des terres de Lessines et Flobecq en 1230. Le même historien présente la chasse aux sorcières dans les Terres de Débat de 1575 à 1622. Tous les cas sont examinés avec précision et replacés dans leur contexte national et international.

Catherine Broué, professeur à l’université du Québec travaille, depuis de nombreuses années sur les écrits du père Louis Hennepin. Elle a publié en 2012, une édition de la Nouvelle Découverte. Avec Adrien Dupont, archiviste de la Ville d’Ath, la chercheuse revient sur l’identité du moine récollet, né à Ath, dont les deux auteurs situent la naissance en 1640.

Maud Robert, jeune historienne athoise, a étudié la garnison installée à Ath dans la deuxième moitié du 18e siècle. Ce gros article, au croisement de l’histoire militaire et urbaine, fait découvrir de nombreux aspects inédits de la vie locale à la fin de l’Ancien Régime.

Le culte de Notre-Dame de Tongre est présent à Mons dans la collégiale Sainte-Waudru et lors de la procession. Noémie Petit, historienne de l’art étudie un retable néogothique du début du 20e siècle qui s’inspire de la statue romane de Notre-Dame de Tongre (11e siècle).

Jean-Pierre Ducastelle, président du Cercle consacre un gros article au développement des industries textiles à Ath du 19e au 20e siècle. Succédant au commerce de la toile et de la laine, les filatures et tissages de soie, de toile ou de jute ont occupé plus de 500 ouvriers au début du 20e siècle dans la cité de Goliath.

L’ouvrage de 334 pages, abondamment illustrées, est disponible au prix de 20€ aux Archives de la Ville d’Ath ou à la Maison des Géants. Il sera envoyé moyennant versement de 25€ au compte BE41 068054813010 du Cercle. Après le 30 juin 2019, le volume sera vendu 25€.(30€ avec les frais d’expédition). Il est distribué gratuitement aux membres du Cercle en règle de cotisation pour 2017 et 2018.Adresse courrielle : bXVzZWUuZC5oaXN0b2lyZUBhdGguYmU=.