Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Office de Tourisme / Événements / 2017 / Expo : Le musée imaginaire de J-Jh. Bottemanne
Actions sur le document

Expo : Le musée imaginaire de J-Jh. Bottemanne

Quand ? Du 08/07/2017 à 14:00
au 10/09/2017 à 18:00
Où ? Musée de la Pierre
S'adresser à
Téléphone + 32 (0)68 26 92 36
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Jean-Joseph Bottemanne (1723-1794) est un tailleur de pierre de Soignies qui a réalisé de nombreux monuments en pierre bleue dans sa ville natale et dans toute la région voisine. Il y a laissé des œuvres, d’Erquelinnes à Mainvault en passant par Lens ou Lombise.

Deux réalisations impressionnantes sont notamment conservées dans la région d’Ath.  Le calvaire de Lens, situé le long de la chaussée d’Ath à Mons, est daté de 1749. Le jeune tailleur de pierre ne signe pas son œuvre constituée de sculptures séparées, Moïse, la Vierge Marie, Marie-Madeleine au pied de la croix, saint Jean et David. A Mainvault, en 1775, Jean-Joseph Bottemanne s’affirme comme sculpteur, il laisse sa marque (IB) et appose sa signature. Les mêmes personnages se retrouvent autour du Christ crucifié. A Lens, cette figure à l’origine en bois a été replacée par une œuvre en fonte alors qu’à Mainvault, l’ensemble est en pierre bleue. Au pied de la croix, les anges entourent Marie-Madeleine et l’évocation de l’enfer. Ces œuvres témoignent de l’influence de l’art baroque qui a marqué l’artisan sonégien.

Les deux œuvres s’inscrivent aussi dans la vie populaire régionale. A Lens, l’expression « on va padière David », signifie que l'on se rend au cimetière qui jouxte le calvaire et que l’on redoute la mort.  On implore saint Jean pour favoriser la marche des enfants et des souliers sont déposés en ex-voto. A Mainvault, le calvaire s’animait autrefois lors de la fête de Pâques. Les jeunes gens s’y rendaient pour trouver l’âme sœur et assurer la prospérité de leur union. Les agriculteurs lui demandaient de bonnes récoltes.

L’exposition, conçue par Gérard Bavay, docteur en histoire, permet de replacer toute l’œuvre de Jean-Joseph Bottemanne dans son contexte régional et historique. 

A découvrir au Musée de la Pierre, chaussée de Mons, 419 (Maffle), du mardi au vendredi de 14 à 17 h (en juillet et août), les week-ends et fériés de 14 à 18 h.