Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Actualités / 2014 / Amnesty International : acheter une bougie, c’est se battre contre la torture
Actions sur le document

Amnesty International : acheter une bougie, c’est se battre contre la torture

amnisty 2014Ce 10 décembre 2014 sera une date particulière. En effet, il s’agira non seulement de la Journée internationale des droits de l’homme, mais ce sera en plus le 30e anniversaire de la signature de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants des Nations Unies.

Les recettes des ventes de bougies financent directement les actions d’Amnesty International. « Les ventes de bougies que nous réalisons chaque année ont un double impact : national, en nous permettant de sensibiliser un maximum de nos concitoyens et de poursuivre notre mission d’éducation aux droits humains auprès des élèves, mais aussi mondial, en finançant le mouvement international et les chercheurs qui mènent sur le terrain des enquêtes approfondies sur les violations des droits humains », explique Philippe Hensmans.

Cette année, l’objectif est particulièrement ambitieux, puisqu’il s’agit de vendre pas moins de 150.000 bougies, et ce, grâce à la mobilisation de nombreux bénévoles.

Parallèlement, Amnesty International proposera des vignettes autocollantes magnétiques représentant la traditionnelle bougie. Elles seront désormais disponibles lors des futures campagnes bougies, chaque année sous une forme différente.

La lutte contre la torture est un combat historique d’Amnesty International, initié dès les années 60. Aujourd’hui, bien que 155 pays à travers le monde aient ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture, la majorité d’entre eux continuent de la pratiquer.

C’est le cas du Nigéria, où Moses Akatugba, 16 ans au moment des faits, a été condamné à mort après avoir été contraint à avouer sous la torture le vol de 3 GSM. Amnesty International a lancé une pétition en faveur de Moses, laquelle peut être signée par sms en envoyant gratuitement AMNESTYTOR1 + adresse e-mail au 8989 (0€/SMS envoyé et reçu).

Infos

Valérie Michaux

dm1pY2hhdXhAYW1uZXN0eS5iZQ==

0477/89.24.70

http://www.stoptorture.be

Amnesty International : acheter une bougie, c’est se battre contre la torture