Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Actualités / 2017 / Redessinons la Cité pour mieux la partager
Actions sur le document

Redessinons la Cité pour mieux la partager

La ville se transforme, la nature réenchante le centre urbain, les placettes dévoilent leur beauté végétale… Retrouvez le temps de vivre et de redécouvrir Ath.

Avec son centre-ville vivant, ses jardins partagés, ses potagers urbains et ses quartiers fleuris, Ath est reconnue par ses habitants comme une ville « à taille humaine ».

Un centre urbain dynamique et accessible, avec une offre de services très complète et où, en même temps, il est bon de flâner, de prendre le temps de s’arrêter pour admirer, rencontrer, discuter, rire, apprécier, savourer… Ce printemps, Ath se met à nouveau en phase avec la nature.

La ville s’adapte pour répondre aux nécessités de l’environnement et au besoin de bien-être de la personne :

- les piétons et cyclistes circulent en toute sécurité ;

- la végétation et l’art floral s’épanouissent pour le plaisir des yeux ;

- le bien-être et la santé au naturel sont privilégiés ;

- le plaisir de flâner dans les rues commerçantes et de redécouvrir la beauté du centre-ville est encouragé.

Différents quartiers sont donc mis en valeur, parfois de façon audacieuse, en gardant le souci de l’humain et avec en ligne de mire l’attractivité de la ville en termes de développement commercial.

Le 19 mai, respirez à la… Place du temps retrouvé

La belle saison s’ouvre sur la métamorphose de la Rue Ernest Cambier en un havre baptisé Place du Temps retrouvé.

Tout en maintenant une mobilité douce et en pré- servant le stationnement, cette artère qui va de la Rue aux Gâdes à la Rue du Collège a été pensée pour procurer un bien-être immédiat, avec une semi-toiture végétale de houblon, des pavés de bois et la présence dépaysante de quelques nobles essences végétales : olivier, figuier et vigne palissée.

Cliquer pour agrandir
Différents espaces sont aménagés pour inviter les passants à s’arrêter :

- sur un espace ludique agrémenté de jeux de société géants ;

- sur deux terrasses où l’on peut pique-niquer librement ou goûter les spécialités des commerçants tout proches ;

- sur un vaste espace « lounge » avec WiFi gratuit.

 

Cultivez le bien-être au... Jardin du Doyen

La promenade se poursuit en empruntant la Ruelle Pina, elle aussi embellie de verdure, qui mène aux abords de l’Église Saint-Julien. C’est là que des citoyens cultiveront un jardin potager collectif, pour le clin d’œil appelé Jardin du Doyen.

Faire vivre les variétés potagères de chez nous, c’est faire le choix de consommer des légumes de saison produits sur place plutôt que venus à grands frais de l’autre hémisphère. C’est sans aucun doute un acte fort utile pour la planète, permettant de réduire notre empreinte écologique globale de la façon la plus agréable qui soit.

Jardin du Doyen, Place du Temps retrouvé... tout le quartier invite désormais à prendre le plaisir d’une pause. Et puisqu’il est fait allusion à Proust, pourquoi pas avec un bon livre ?

Soignez votre zénitude à la... Place aux potagers

La Place aux Potagers fait germer l’idée que la nature peut se déployer harmonieusement en ville.

Cette saison, le Marché aux Toiles abandonne son aspect minéral pour accueillir une nature bienfaisante et apaisante : un jardin des plantes médicinales.

Sous l’angle du bien-être, toujours au naturel et dans une dynamique de partage, tout un chacun peut profiter des bienfaits des plantes et herbes reconnues pour leurs effets favorables sur la santé : thym, camomille, sarriette, lamier blanc, sauge officinale et bien d’autres !

Plus de 80 variétés végétales différentes vont s’épanouir tout au long de la belle saison, regroupées par thèmes en fonction des effets recherchés sur la santé et le bien-être : peau, système digestif, voies respiratoires, muscles et articulations, système nerveux, etc.

Des fiches didactiques détailleront comment on utilise les variétés proposées pour en tirer les meilleurs effets : antiseptiques, calmants, cicatrisants, toniques…

Des animations « santé » permettront d’approfondir cette exposition à ciel ouvert. Pour que cet écrin de verdure à l’entrée de la ville reste confortable en termes de mobilité, des emplacements de parking ont été redistribués pour satisfaire la clientèle du Marché aux Toiles.

Butinez le bonheur à la... Galerie des Floralies

D’autres placettes et lieux de passage gagneront également en beauté et vitalité pour accueillir l’été ! Ce sera le cas de la Rue du Pont-Quelin qui deviendra la porte d’entrée des floralies athoises.

Ne sous-estimons jamais le pouvoir des fleurs dans l’attractivité de notre centre-ville, particulièrement riche et diversifié du point de vue de son offre commerciale.

Rebaptisée Galerie des Floralies, la Rue du Pont-Quelin accueillera des jardinières décorées de compositions florales aux couleurs éclatantes. Elles ne manqueront pas d’égayer les allées et venues des passants déjà séduits par la dynamique du quartier.

Savourez Ath comme jamais au cœur de votre nouvelle Zone de Rencontre !

Dans bon nombre de cités, le développement urbain s’est articulé naturellement au fil du temps autour des véhicules motorisés, souvent au détriment des cyclistes, des piétons, des personnes à mobilité réduite (PMR)... Pour organiser les flux de circulation des différents usagers de la voirie, ces derniers ont été séparés. Trottoirs surélevés, bordures, passages pour piétons, bornes, marquages au sol... ont progressivement été instaurés pour aujourd’hui surabonder.

Au final, les besoins spécifiques des personnes non motorisées ont été mis inconsciemment au troisième plan, tandis que les distances à parcourir à pied ont été allongées.

En marche vers une nouvelle mobilité athoise, douce et durable.

La Zone de Rencontre est un concept innovant, déjà implanté avec succès dans plusieurs villes belges, françaises, néerlandaises et suisses. Dans cette configuration, le piéton trouve enfin sa place en ville en se repositionnant au centre de l’attention. La priorité est son nouveau privilège, tandis que sa sécurité et son confort sont mieux assurés.

20 km/h, vitesse maximum d’une cohabitation parfaite

En pratique, une Zone de Rencontre est généralement un espace de plain-pied à l’intérieur duquel les piétons prévalent sur tous les véhicules, motorisés ou non. Les trottoirs n’ont plus de raison d’être et les passages cloutés sont supprimés. Les piétons peuvent circuler sur toute la largeur de la voie publique. Les jeux de rue y sont aussi autorisés. La seule restriction pour les piétons est de ne pas entraver la circulation sans raison.

Pour garantir une cohabitation harmonieuse des usagers, la vitesse des véhicules est limitée à 20 km/h. Le stationnement est quant à lui autorisé uniquement sur les emplacements prédéfinis par un marquage au sol et/ou une signalisation appropriée. Contrairement aux espaces piétonniers, cette zone de circulation apaisée permet aux véhicules motorisés et aux vélos de continuer à circuler, à allure réduite mais de manière parfaitement fluide.

A pas de géants vers une nouvelle philosophie, profitable à tous.

Un peu déconcertante au départ, une Zone de Rencontre se révèle très avantageuse :

• Une mobilité plus équilibrée : la voirie redevient avant tout un espace dévolu aux piétons. Une situation plus cohérente vu que les déplacements pédestres sont incontournables pour tout citadin... ou automobiliste qui vient de se garer !

• Un rapport de force logique rétabli : la Zone de Rencontre conduit à une autre relation entre les usagers. L’habituel rapport de force est inversé. Cette fois, c’est le piéton qui invite l’automobiliste dans la circulation. Un automobiliste dont l’attention est fixée avant tout sur la fonction dominante de l’espace : la vie piétonne, le commerce, le jeu en rue... plutôt que sur la circulation routière. D’une vision ciblée, il passe à une vision élargie, en adaptant sa conduite pour percevoir toute la vie qui l’entoure et tenir compte prioritairement des usagers doux.

• Une convivialité accrue et une revitalisation de quartier : nettement améliorée, la convivialité des rues englobées dans la Zone de Rencontre conduit tout naturellement à une redynamisation du quartier. En tant que maillons centraux de l’espace public, les piétons apprécient de façon plus prononcée tout ce qu’ils côtoient (les autres citoyens, les commerces, l’architecture, le tissu végétal...).

• Une sécurité renforcée : la Zone de Rencontre tend à améliorer la sécurité des usagers faibles. Le regain de prudence imposé aux plus forts vis-à-vis des plus vulnérables, permet de garantir une meilleure sûreté. Tandis que la vitesse maximum de 20 km/h diminue globalement les risques d’accident pour tous.

• Une qualité de vie augmentée : la vitesse réduite des véhicules diminue le bruit ambiant, ce qui augmente indéniablement la qualité de vie au cœur de l’espace public. Certains signaux routiers et marquages au sol disparaissent également, laissant la part belle au caractère architectural des bâtis, aux fleurs et à la végétation urbaine, aux aménagements conviviaux. Enfin, la faible allure adoptée par tous les véhicules donne le sentiment que l’humain a véritablement repris en main son destin.

Cliquer pour agrandir

La Zone de Rencontre athoise : un nouvel art de vivre la Cité et de s’y déplacer.

Initiée avec les commerçants et riverains du centre-ville, présentée aux établissements scolaires directement concernés, la Zone de Rencontre athoise sera lancée dès ce mois de mai en phase test, durant une période de 6 mois. En octobre, une évaluation poussée sera réalisée afin de procéder aux ajustements éventuels avant l’instauration définitive du projet.

Les 5 règles fondamentales de la Zone de Rencontre :

  1. Priorité absolue aux piétons
  2. Vigilance et courtoisie
  3. Vitesse limitée à 20 km/h
  4. Stationnement aux endroits définis jeux autorisés
  5. Jeux autorisés
Détails des aménagements :

» Identification des entrées et sorties par une signalisation adaptée ;

» Installation de bacs floraux avec panneau explicatif des règles d’application, servant à la fois à marquer les entrées de la Zone de Rencontre, à cadrer la circulation et le stationnement, ainsi qu’à embellir l’espace ;

» Suppression de tous les panneaux d’interdiction de stationnement, sauf ceux relatifs au marché et à la zone de livraison ;

» Réfection/marquage des emplacements de stationnement autorisés avec ajout de la lettre ‘P’ ;

» Meilleure répartition du parking pour personnes à mobilité réduite (PMR) : adaptation du marquage des emplacements avec un logo spécifique ;

» Renforcement de la visibilité de la zone de livraison actuelle à la Rue Ernest Cambier par un marquage en zig-zag ;

» Effacement de tout autre marquage existant (passages pour piétons, lignes jaunes discontinues, zones d’évitement...).

Circulation modifiée spécifiquement :

» Inversion du sens unique de la Rue Juste Lipse à partir du garage collectif, en vue de réduire le trafic dans la Rue de Gand ;

» Inversion du sens unique de la Rue du Pont Carnail pour permettre une échappatoire par le quartier de la Rue de Dendre ;

» Suppression de 2 emplacements de stationnement dans la Rue de Gand pour permettre une meilleure circulation et sécurité des piétons ainsi que l’installation éventuelle d’une terrasse dans le haut de la rue ;

» Mise à double sens de la Rue du Puits-Caffin uniquement le jeudi, jour du marché pour fluidifier la circulation et assurer sa conformité.

 

188 emplacements accueilleront vos vélos au centre-ville !

La consommation des énergies fossiles n’est pas la seule raison qui pousse à promouvoir une mobilité douce et durable. Le confort sonore, la qualité de l’air, la fluidité du trafic et l’exercice physique sont autant d’enjeux qui nous concernent tous. Et pour répondre à cette volonté de changer la donne, le vélo est certainement un acteur prépondérant.

Prolongeant la réflexion menée sur notre Zone de Rencontre, nous souhaitons encourager davantage encore l’usage du vélo à Ath ville. Raison pour laquelle nous avons souhaité y accroître de façon conséquente le nombre de supports permettant de les accueillir.

Aussi, en plus des 47 dispositifs existants, accueillant déjà ensemble quelque 102 vélos, nous installerons dans les semaines à venir 28 nouveaux arceaux (22 en centre-ville et 6 dans les faubourgs) ainsi que 2 râteliers mobiles (Rue Ernest Cambier et Marché aux Toiles) qui recevront ensemble pas moins de 86 vélos supplémentaires !

Continuez à vous parquer près de vos commerces préférés.

Certains emplacements de stationnement actuels seront exploités à d’autres fins dans le cadre de l’aménagement estival de nos placettes et de la mise en place de notre Zone de Rencontre.

Pour que ces métamorphoses n’aient que des incidences positives sur les activités commerciales dans le centre urbain, 20 nouveaux emplacements ont été créés dans un périmètre de 200 m autour des lieux concernés :

» 1 dans le second tronçon de la Rue E. Cambier ;

» 3 à la Rue de l’Industrie et à la Rue de Pintamont ;

» 2 dans la Cour du Prince de Condé ;

» 8 au Square St-Julien (avec accès direct vers la Rue Ernest Cambier via la Ruelle Pina) ;

» 4 à la Rue du Collège et à la Rue du Pont-Carnail ;

» 2 à la Rue de Dendre et à la Rue du Noir Bœuf.

Outre les 10 places conservées dans le premier tronçon de la Rue Ernest Cambier, cinq emplacements seront maintenus sur la Place aux Potagers (Marché aux Toiles) dont trois à durée limitée (voir ci-après) et un pour personnes à mobilité réduite (PMR).

19 emplacements limités à 15 minutes en phase test !

Afin d’augmenter les rotations en centre-ville, 11 stationnements limités à 15 minutes seront testés au plus près des commerces ‘rapides’.

Un stationnement identique sera aussi mis en oeuvre à la Chaussée de Bruxelles, à la demande des exploitants d’une boulangerie.

Cliquer pour agrandir

Enfin, 8 autres stationnements du même type seront expérimentés près des écoles et crèches du quartier ancien, afin de permettre la dépose accompagnée des enfants tout en garantissant la sécurité des abords.

Les places 15’ à vocation ‘commerciale’ seront d’application du lundi au vendredi de 7h30 à 18h.

Celles dédiées aux écoles ou crèches le seront du lundi au vendredi de 7h30 à 8h30 et de 15h à 16h. En dehors de ces plages horaires, elles seront à nouveau disponibles pour un stationnement prolongé.

Emplacements 15’ encadrant le marché du jeudi

Trois emplacements le long de la Grand-Place seront dédiés en permanence à un stationnement limité à 15’.

Le jeudi de 7h30 à 13h, jour du marché, toutes les autres places sur le pourtour de la Grand-Place seront également considérées comme telles, facilitant ainsi la dépose et la reprise au pied des échoppes, des personnes âgées ou handicapées.

 

Des événements exclusifs

Place du Temps retrouvé

« LE HOUBLON CITOYEN »

Dimanche 18 juin

Evènement-création d’une bière citoyenne, ouvert aux habitants du quartier Saint-Julien et au-delà… La journée sera rythmée par les différentes étapes de l’élaboration de ce brassin par les Athois, pour les Athois. Matinée : atelier sensoriel en mode participatif autour des ingrédients qui donneront à la bière son empreinte aromatique, sous les houblons de la

Place du Temps retrouvé ! Rendez-vous à l’espace wi-fi. Après-midi : atelier brassicole avec la participation d’une micro-brasserie mobile. Venez observer les étapes du brassin (mise en pratique de la recette, fermentation, mise en bouteille, etc) aux abords de l’Eglise Saint-Julien.

Organisation : Athitude, Rue de Pintamont, 20 - 7800 Ath.

Contact : Sébastien Houzé (0491 22 66 75) et ADL (068 26 91 27).

« LES AFTERWORKS D’ERNEST CAMBIER »

Vendredis 30 juin, 14 juillet et 11 août

Dès 17h30, La Galerie des Vins, Le Mogador et La Table de Basile associent leurs talents en concoctant trois soirées estivales pour bien terminer la semaine. Venez vous détendre autour de très belles découvertes gustatives ! Les commerces de la Place du Temps retrouvé seront également de la partie, en ouvrant leurs portes toute la soirée à l’occasion d’un Summer Afterwork Shopping ! Ambiance musicale cosy – mêlant classique, jazz et variétés – assurée par des ensembles musicaux de l’Académie de Musique d’Ath.

Organisation : les Commerçants de la Rue Ernest Cambier.

Contact : ADL(068 26 91 27).

Marché aux Toiles

« LA COOPÉRATHIVE réinvestit la VILLE »

Samedis 10 juin, 8 juillet, 12 août

La CoopérAthive, notre marché, local et convivial, revient au centre-ville ! Les meilleurs producteurs de la région vous proposeront leurs produits de saison, sains et savoureux. Et comme il s’agit de circuits courts, les prix sont justes pour le consommateur comme pour le producteur. Le marché aura lieu comme de coutume chaque deuxième samedi du mois et sera aménagé sur la Place aux Potagers (au CAR en cas d’intempéries).

Organisation et contact : ADL (068 26 91 27).

« FÊTE NATIONALE À LA RUE DE FRANCE ! »

Vendredi 14 juillet

A l’initiative des commerçants du quartier de la Rue de France et du Marché aux Toiles, nous vous invitons à venir fêter le 14 juillet dès 18h à la Rue de France. Au programme : bourse aux livres, animations musicales, dégustation de produits de bouche durant toute la soirée et bien d’autres surprises !

Organisation : les Commerçants de la Rue de France et du Marché aux Toiles, le CAR (Centre des Arts de la Rue) et l’ADL.