Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Actualités / 2019 / Casa des Géants : clarifications concernant la fermeture

Casa des Géants : clarifications concernant la fermeture

Mars 2018 : La région wallonne constate la réalisation et le maintien de travaux avec changement d’affectation d’un immeuble en une plaine de jeu intérieure, un bar, deux terrains de padel… sans permis d’urbanisme préalable. Le 28 mars, elle dresse un avertissement préalable et un délai de 3 mois est donné à l’intéressé pour mettre fin aux infractions, soit par l’obtention d’un permis, soit en remettant les lieux à leur état initial.

De mars 2018 à ce jour, soit 15 mois plus tard alors qu’il en avait 3 pour régulariser sa situation, rien n’a été fait en ce sens

Le 27 juin 2019, constatant les arrivées de matériaux en vue de nouveaux travaux projetés sur le site, le Directeur du Développement territorial a demandé verbalement l’arrêt des travaux. Afin de faire stopper ces nouvelles interventions alors que les premières n’étaient toujours pas régularisées par un permis, un Arrêté  du Bourgmestre ordonnant la fermeture temporaire de l’établissement pour non-respect des prescriptions de sécurité a été pris le vendredi 28 juin. 

Ce véhicule administratif a été utilisé par la Ville provisoirement et en urgence pour empêcher immédiatement la commission d’une nouvelle infraction par le biais d’un dépôt de matériels.

Cet après-midi, un officier de police judiciaire s’est présenté sur place et, sur base des dispositions du Code  du Développement Territorial (CoDT) – qui est une police « spéciale » - a signifié verbalement à l’exploitant l’interdiction d’engager tout travaux et de continuer à exploiter les installations construites illégalement et ayant d’ailleurs déjà fait l’objet d’un procès-verbal d’avertissement  de la Région Wallonne le 28/03/2018, soit voici 15 mois…. sans suivi acceptable de la part de l’exploitant.

 Le Bourgmestre, Bruno Lefebvre, reste bien entendu à l’écoute d’une démarche positive de l’exploitant qu’il rencontrera à la première sollicitation.