Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Autres services / CPAS / Actualités / 2017 / Le CPAS d’Ath et les nouvelles aides à l’emploi aux entreprises
Actions sur le document

Le CPAS d’Ath et les nouvelles aides à l’emploi aux entreprises

Depuis le 1er juillet 2017, les demandeurs d’emploi bénéficient de nouvelles aides à l’emploi, nommées « Impulsion ».

Depuis le 1er juillet 2017, les demandeurs d’emploi bénéficient de nouvelles aides à l’emploi, nommées « Impulsion ».

Si le demandeur d’emploi bénéficie d’un revenu d’intégration, l’employeur peut cumuler l’aide « Impulsion » avec la prime de tutorat octroyée par le CPAS (également appelée Art 61).

⇒Une prime de 250 €/mois pour un temps plein durant 12 mois venant compléter les nouvelles aides :

  • « Impulsion moins de 25 ans » qui permet de déduire du salaire net une allocation pendant 3 ans,
  • « Impulsion 12 mois et plus » qui permet de déduire du salaire net une allocation durant 24 mois maximum,
  • « Impulsion 55 ans et plus » qui permet de bénéficier d’une réduction de cotisation patronales jusqu’à l’âge légal de la pension,
  • « Impulsion Insertion » qui permet de déduire du salaire net une allocation durant 12 mois en cas d’une première expérience professionnelle. En plus, le travailleur bénéficie, éventuellement d’un accompagnement coordonné par le Forem.


Les entreprises peuvent ainsi bénéficier d’avantages financiers très intéressants et stimulant l’embauche des chercheurs d’emploi.

Que doit faire l’entreprise ?

  • Contacter le service insertion du CPAS d’Ath qui se chargera de vérifier si le chercheur d’emploi regroupe les conditions.

Fabian PISANO
Coordinateur Insertion

068 68 17 62

ZnBpc2Fub0BjcGFzYXRoLmJl
 

  • En cas d’accord, une convention employeur/CPAS officialisera l’encadrement du travailleur.
Le CPAS d’Ath et les nouvelles aides à l’emploi aux entreprises
Depuis le 1er juillet 2017, les demandeurs d’emploi bénéficient de nouvelles aides à l’emploi, nommées « Impulsion ».