Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Événements / 2014 / 14 novembre : journée mondiale du diabète
Actions sur le document
14 novembre :  journée mondiale du diabète

14 novembre : journée mondiale du diabète

    • Quand 14/11/2014 de 00:05 à 23:55 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Ajouter au calendrier iCal

En Hainaut, en 2010 (derniers chiffres disponibles) , on a enregistré un taux de mortalité dû au diabète de 7,9 cas pour 100.000 habitants. Le taux le plus élevé en Belgique.
La moyenne nationale est de 5,1 cas pour 100.000 habitants contre 6,6 en Wallonie. Ces décès directement attribués au diabète ne représentent que le sommet de l’iceberg. En effet, le diabète induit de nombreux décès liés aux maladies cardiovasculaires et rénales.

L’Observatoire de la Santé du Hainaut rappelle qu’une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, tout comme un mode de vie sans tabac, contribuent à limiter le risque de développer cette maladie. Il est important d’agir dès le plus jeune âge.

Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline (type I) ou que l’organisme devient insensible à l’insuline qu’il produit (type II). Le diabète de type II est favorisé par l’excès de poids, une alimentation déséquilibrée et un manque d’activité physique.

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), le diabète est en augmentation partout dans le monde. 

Le diabète est considéré comme une maladie grave induisant des maladies cardiaques, de la cécité, des troubles neurologiques, de l’insuffisance rénale, de l'impuissance, voire parfois des amputations.

Plus de 347 millions de personnes sont diabétiques dans le monde (OMS 2013). Le poids du diabète augmente à l’échelle mondiale, en particulier dans les pays en développement, en grande partie à cause de la fréquence croissante du surpoids, de l’obésité et de la sédentarité. Selon les projections, le nombre total de décès liés au diabète devrait augmenter de 50 % au cours de la prochaine décennie et cette pathologie pourrait devenir la 7ème principale cause de mortalité mondiale d’ici 2030.

Selon l’Enquête nationale de santé 2013, entre 5 et 6 % de la population belge déclare souffrir du diabète et 28 % indiquent qu’ils sont traités par insuline. En Hainaut comme en Wallonie, ces chiffres ne diffèrent pas significativement.

D’après les données publiées en 2012 par la Mutualité chrétienne et basés sur la consommation d’antidiabétiques par ses membres, le nombre de diabétiques entre 2001 et 2011 est passé de 319.000 à 542.000 en Belgique, soit une augmentation de près de 70 %.

Un Belge sur vingt souffrirait aujourd’hui de cette maladie. Cette hausse est constatée dans toutes les catégories d'âge.
Chez les enfants de 7 à 12 ans,  elle atteint même un pic: le nombre de diabétiques y a doublé en dix ans. Près de 10.000 enfants et jeunes de moins de 25 ans souffrent déjà de la maladie.
Le diabète s’observe néanmoins principalement chez les adultes : 91 % des diabétiques ont plus de 45 ans. Le nombre de patients diabétiques augmente chaque année d’un peu plus de 5 %. Si cette tendance venait à perdurer, plus d’un million de personnes souffriront du diabète en 2030.

Selon l’Institut National d’Assurance-Maladie et Invalidité, 5,9 % des médicaments remboursés en 2013 concernaient des antidiabétiques en Hainaut contre 5,5 % en Wallonie et 5,2 % en Belgique : depuis 2000, on observe une augmentation de 24 % en Belgique et 37 % en Hainaut.

Les jeunes hainuyers et le diabète

Selon les données de l’Observatoire de la Santé du Hainaut (Carnet de bord de la Santé des jeunes 2010), 10 % des jeunes (de 13 et 16 ans) présentent un risque accru de développer un diabète de type II (maladie autrefois réservée à l’adulte). Mais chez les jeunes en surpoids ou obèses, le risque  accru concerne environ 20 % des jeunes contre 5 % pour ceux qui ont un poids normal

Une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, tout comme un mode de vie sans tabac, contribuent à limiter le risque de développer un diabète.

Parmi les recommandations favorables à la prévention du diabète : consommer 5 portions de fruits et légumes par jour, pratiquer 60 minutes d’activité physique ainsi que s’abstenir de fumer.

Où en sont les jeunes en la matière ? Les données les plus récentes en Hainaut révèlent que :

  • 56% des jeunes ne mangent pas au moins une portion de légumes par jour et près de 65% ne consomment pas un fruit quotidiennement ;
  • 38 % des jeunes mangent des frites plus d’une fois par semaine ;
  • seulement 1 jeune sur 2 fait partie d’un club sportif ;
  • à 16 ans, 1 jeune sur 4 se déclare fumeur ;
  • entre 10 et 16 ans, 30 % des jeunes sont en surcharge pondérale (en ce y compris l’obésité, laquelle touche 10 % des jeunes).

L’Observatoire de la Santé du Hainaut contribue à la mise en place de programmes de promotion de la santé pour les jeunes en milieu scolaire et extrascolaire.

Il propose des brochures de conseils sur les thèmes de l’alimentation et de l’activité physique. Ces documents peuvent être obtenus gratuitement ou téléchargés sur le site Internet de l’institution :

http://observatoiresante.hainaut.be