Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Risque de black-out cet hiver

Pour des raisons de sécurité, 1 seul réacteur nucléaire sera opérationnel durant le mois de novembre et deux réacteurs pour la suite de l’hiver, ce qui signifie qu’à certains moments, la demande en électricité risque d’être supérieure à l’offre issue de la production locale et de l’importation.

Concrètement, que risque-t-il de se passer ?

Pour anticiper la pénurie d’électricité et donc une coupure de courant généralisée (black-out), des zones de délestage ont été définies (voir plus bas). Ainsi, si le besoin se fait ressentir, les différentes tranches seront délestées tour à tour. La coupure aura lieu durant la pointe de consommation électrique, soit aux alentours de 17h à 20h. Les consommateurs seront bien entendus informés par les autorités compétentes en cas de délestage.
Par ailleurs, cette pénurie aura également pour effet d’augmenter le montant de la facture d’électricité et cette augmentation devrait se confirmer durant l’année 2019.

Mon logement est-il concerné ?

Si le délestage se produit, celui-ci se fera prioritairement dans certaines zones plutôt que d’autres. Concrètement, les tranches sont classées de 1 à 8 : la première concernée par le risque de délestage est la tranche n°8, suivie de la n°7 et ainsi de suite.

Des zones sont également situées hors tranche. Pour savoir ce qu’il en est pour votre logement, vous pouvez consulter les sites ci-dessous. Au-delà, chacun est encouragé à économiser l’électricité pour réduire le risque d'un délestage. 
https://economie.fgov.be/fr/themes/energie/securite-des/penurie-delectricite/plan-de-delestage/tableaux-par-province

https://extranet.ores.be/fr/informations/unballasting

Comment limiter le risque de coupure ?

Il vaut mieux prévenir que guérir … C’est le but du plan de délestage qui prévient le black-out. Mais pour limiter le délestage, nous pouvons tous agir en limitant nos consommations d’électricité. Cela permettra également de réduire le coût de la facture !

Voici quelques pistes d’actions directes ne demandant pas d’investissement :
-    Limiter le recours aux appareils énergivores et privilégier les moyens mécaniques : balai plutôt qu’aspirateur, séchage naturel du linge, etc.
-    Eviter de faire tourner les machines à moitié vides et réduisez la température : 40°C suffisent.
-    Ne repasser que ce qui est nécessaire : exit pyjama, draps, etc., vous gagnerez aussi du temps !
-    Débrancher les appareils non utilisés et utiliser une multiprise pour les appareils type décodeur, télévision, ordinateur, modem, etc. et éteindre celle-ci quand les appareils ne sont pas en marche. En effet, la somme des appareils « en veille » peut représenter jusqu’à 10% de la consommation en électricité d’un ménage.
-    Ajuster la taille de la plaque de cuisson à la taille de la casserole et munir celle-ci d’un couvercle pour éviter les pertes.
-    Couper le four et les plaques électriques quelques minutes avant la fin de cuisson : l’inertie thermique continuera à chauffer les aliments sans consommer davantage.
-    Profiter de l’éclairage naturel et éteindre les lampes dans les pièces où l’on s’absente plus de 10 minutes.
-    Ajuster la température du frigo : pas besoin d’avoisiner 0°C pour conserver les aliments, réduire la température à 5° est suffisant.
-    Poser une minuterie sur le boiler : il n’est pas nécessaire que l’eau soit chauffée en permanence. Limiter le fonctionnement à quelques heures suffit et permet de faire de belles économies.

Que faire en cas de délestage ?

Avant la coupure :
•    Assurez-vous que vos machines (lave-linge, lave-vaisselle) aient terminé leur programme avant l’heure annoncée.
•    Sortez votre véhicule du garage si la porte est électrique et vous êtes susceptibles de l’utiliser pendant la coupure.
•    Eteignez et débranchez tous les appareils pouvant l’être pour éviter la surcharge lors de la remise en service du courant.
•    Assurez-vous que votre téléphone soit suffisamment chargé en cas de besoin
 

Pendant la coupure :
•    Diminuer le thermostat de la chaudière pour éviter la surcharge lors de la remise en service.
•    Evitez les courants d’air pour conserver la chaleur dans votre logement.
•    Gardez un interrupteur (éclairage par exemple) allumé pour constater le redémarrage quand il se produit.
•    Evitez les déplacements dans le quartier en cas de coupure des feux de signalisation.
•    Prévoyez une lampe torche (avec piles chargées ou dynamo) et/ou des bougies. Placez ces dernières dans des bougeoirs et surfaces incombustibles et ne les laissez pas sans surveillance.
•    Laissez votre frigo et votre congélateur fermés autant que possible pour conserver une température adéquate pour la conservation des aliments.
•    Le réseau téléphone risquant d’être perturbé, il est recommandé d’éviter les appels pour favoriser le travail des services de secours (112). Préférez les SMS si vous devez contacter quelqu’un.
 

Après :
Evitez de rebrancher un grand nombre d’appareils en même temps lorsque le courant est rétabli pour limiter les risques de nouvelle coupure.

Quelles mesures sont mises en place en cas de délestage ?

Si votre quartier est concerné par le délestage, sachez que la Ville mettra à disposition une salle épargnée par la coupure de courant.

Toutes les informations pratiques (salle, numéro de téléphone) seront communiquées en temps voulu et publiée sur notre site internet.

Pour éviter la surpopulation de la salle, nous vous conseillons de d’abord vous orienter vers vos proches et amis qui ne seraient pas impactés par la coupure de courant.