Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

LOCaVORA :Des actions urbaines innovantes pour les Villes

logo uia 2L’appel à projet européen UIA (Urban Innovative Actions) est une opportunité pour les Villes ou groupements de Villes souhaitant tester des actions innovantes répondant aux différents enjeux auxquels elles sont confrontées. Les thématiques proposées concernent la transition digitale, l’utilisation durable des terres avec des solutions inspirées de la nature, la pauvreté urbaine et la sécurité urbaine. 

L’adaptation au changement climatique

Si la Ville d’Ath s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 en vue d’enrayer le changement climatique, le PAEDC prévoit également de prendre des mesures pour s’y adapter. Le diagnostic basé sur l’outil de l’Agence Wallonne pour l’Air et le Climat (AWAC) a permis d’identifier les enjeux majeurs du territoire. Ce diagnostic a mis en évidence la vulnérabilité du secteur agricole face au changement climatique, ce qui s’explique par la grande proportion de terres agricoles sur le territoire.

La naissance du projet LOCaVORA

legumesantanPour répondre aux enjeux climatiques visant tant l’enrayement du changement climatique que son adaptation tout en répondant à la croissance démographique, l’approvisionnement en nourriture et le développement économique local, la Ville d’Ath s’associe aux Villes de Lessines et Enghien, confrontées aux mêmes enjeux sur leur territoire, pour proposer le projet LOCaVORA : Local Optimization for Cities Voracious of Resilient Agriculture.

Objectifs

Le projet répond à la thématique de l’usage durable des terres avec des solutions inspirées de la nature en promouvant une agriculture proche de l’agro-écologie, soit plus résiliente, plus autonome et favorisant les circuits courts avec le but de tendre vers l’autonomie alimentaire des villes.

Partenaires

Le projet LOCaVORA est le fruit d’un partenariat entre plusieurs acteurs que sont les services communaux de la Ville d’Ath (énergie, environnement et Agence de Développement Local), de Lessines (énergie et logement), d’Enghien (énergie, environnement et ADL), l’ASBL Actions de Développement Local de Lessines, Le Parc Naturel du Pays des Collines et le CARAH. Par la suite, d’autres acteurs s’ajouteront au projet pour sa mise en œuvre.

Avancée du Projet

Pour l’instant, le projet est au stade de l’élaboration et doit être soumis auprès de l’UIA pour le 31 janvier où il sera évalué selon plusieurs critères.

A suivre dans les prochains mois …