Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Insertion - prévention / Accueillir un condamné à une peine de travail dans votre organisation
Actions sur le document

Accueillir un condamné à une peine de travail dans votre organisation

La peine de travail autonome ainsi que le travail d’intérêt général sont exécutés dans la communauté.  Selon la loi, pour qu’une organisation puisse contribuer à l’exécution des peines de travail, elle doit être :

Soit un service public de l’Etat, d’une commune, d’une province, d’une communauté et d’une région
Soit une association sans but lucratif ou une fondation à but social, scientifique ou culturel.

Pourquoi devenir un lieu de prestation ?

Vous employez des personnes condamnées à une peinte de travail au sein de vos services, ce qui est un avantage économique
Vous occupez une place centrale dans l’exécution de ces peines, votre collaboration sera précieuse
Vous permettez au condamné de vivre des relations sociales positives qui auront un impact sur sa (re)socialisation.

Quelles sont les conditions pour être un lieu de prestation ?

Vous devez prévoir une personne de référence pour accueillir le condamné, assurer sa prise en charge au quotidien et favoriser le bon déroulement de la peine
Vous proposez un travail utile
Des contacts réguliers sont établis avec le service d’encadrement (service pour l’insertion et la prévention) en charge du dossier afin de suivre l’évolution de la prestation et réagir aux incidents qui pourraient survenir.
A titre d’exemple, voici une liste non-exhaustive des tâches pouvant être réalisées par le prestataire :

Des travaux d’entretien et de manutention (peinture, maçonnerie, jardinage, voiries,…)
Des travaux d’amélioration de l’environnement et du développement durable (entretien des espaces verts ou des plages, débroussaillage, élagage, reboisement)
Des travaux de rénovation du patrimoine (réfection bâtiments publics, nettoyage de graffitis)
Du travail de type ménager (technicienne de surface, aide à la préparation des repas, vaisselle,…)
Du travail administratif (classement, archivage, recherche documentaire,…)
De l’aide aux personnes (accompagnement de personnes handicapées, animation de personnes âgées, encadrement d’activités pour enfants,…)
Des actions de solidarité (tri et distribution de vêtements, récupération mobilier, distribution repas et matériel médical,…
Du travail au sein de refuges (nettoyage cage, nourriture et soins aux animaux, entretien des infrastructures)
De l’accueil (standard téléphonique, renseignements administratifs,…)

Un lieu de prestation est-il seul pour mettre à exécution une peine de travail ?

Pour mener à bien votre rôle de lieu de prestation, vous n’êtes pas seul.  Vous pouvez compter sur le soutien du service d’encadrement et de l’assistant de justice.  Ceux-ci veilleront à ne placer dans votre lieu que des condamnés adéquats.  Ils tiendront compte de vos observations et de votre rythme de prise en charge.
Pendant le déroulement de la prestation, des contacts réguliers avec le service d’encadrement seront pris pour s’assurer de la bonne évolution de la prestation.  De même, selon la durée de la prestation, des entretiens d’évaluation intermédiaires peuvent être programmés afin d’anticiper l’émergence de difficultés.  Enfin, en cas de difficultés, le service d’encadrement vous soutien et réagi en conséquence.
Sachez que vous n’êtes pas obligés d’accueillir des condamnés de manière permanente.  De même, il vous est également possible de mettre fin à une prestation si celle-ci se passe mal.

Intéressé par ce projet  ou désireux d’en savoir plus?

Si vous êtes intéressé par cette collaboration ou si vous hésitez parce que certaines questions restent encore sans réponse, le service pour l’insertion et la prévention est à votre disposition pour vous rencontrer et vous expliquer le fonctionnement pratique de l’exécution de la peine de travail ainsi que déterminer le profil des personnes qui pourraient être accueillies.
Pour ce faire, vous pouvez pendre contact avec le service pour l’insertion et la prévention soit par téléphone en composant le

068/26.91.18 ou le 0476/79.25.40 soit par un mail

Y2dlbmFydEBhdGguYmU=