Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Vie politique / Conseil communal / Note d’orientation communale

Note d’orientation communale

La commune met en œuvre des politiques qui concernent et touchent directement les habitants. Elle est un lieu de vie, de travail et d’engagements multiples. Elle représente aussi le niveau idéal de la participation citoyenne.

Comme dans d’autres communes, nous constatons chez de nombreux citoyens une perte de confiance dans l’action de leurs élus. Pour rétablir et renforcer ce lien entre les habitants, les représentants politiques et l’administration, nous associerons davantage les citoyens à la prise de décision, et ce dès la conception des projets. Les meilleures décisions sont celles qui se prennent ensemble.

Face au défi de la croissance démographique, nous valoriserons la rencontre, l’échange et la prise de parole afin de mettre en débat les grandes décisions qui influenceront le visage de notre commune en 2030, en particulier en matière d’aménagement du territoire, de mobilité, de développement rural, de protection de la nature et de dynamisme commercial.

Un citoyen égale un citoyen. Les Athois et Athoises seront traités sur un même pied d’égalité par des représentants respectueux des règles.

Nous souhaitons également insister sur le fait que notre belle Ville d’Ath ne vit pas dans un monde isolé, à l’intérieur des frontières de notre commune. La nouvelle majorité souhaite valoriser nos identités multiples depuis le Val de Dendre jusqu’à l’Euro-Métropole Lille-Tournai-Courtrai, en passant par la Wallonie picarde, et travailler en confiance avec nos voisins à la réalisation de projets communs dans les domaines de la culture, du tourisme, de la mobilité, du sport, etc.

D’un point de vue environnemental, notre avenir sera affecté par l’évolution du climat. Convaincu que les villes sont en première ligne pour lutter contre le dérèglement climatique, le conseil communal a adhéré à la Convention des Maires pour l’énergie et le climat en 2015. Par cette démarche, nous sommes engagés à réduire nos émissions de CO2 de 40% d'ici 2030 et à mettre en place des mesures d'adaptation. Pour atteindre ces objectifs, la ville a adopté un PAEDC, Plan d'actions énergie durable et climat. Nos efforts seront amplifiés pour atteindre ces objectifs.

Eu égard à la nouvelle dynamique qu’elle souhaite mettre en place, la majorité s’engage :

• A respecter strictement la Bonne Gouvernance, l’Ethique et la Transparence ;
• A travailler en complète collégialité au sein du Collège communal, les membres du collège s’engagent à consacrer le temps nécessaire au bon exercice de leur fonction ;
• A travailler au redressement des finances communales par une gestion efficiente et serrée des dépenses en lien avec une réorganisation des services et du fonctionnement administratif ;
• A adopter une politique financière prudente, notamment par le strict respect des crédits disponibles et avec la volonté de constituer des réserves et des provisions afin que progressivement, la commune retrouve des finances saines et durables et renoue avec l’équilibre budgétaire. Cet objectif sera accompagné par une recherche systématique de subsides, de la Province à l’Europe ;
• A ne recourir aux articles 60 qu’en cas d’extrême nécessité et en accord avec l’Administration, en dehors de tout caractère illégal. L’objectif « zéro article 60 » sera recherché ; Tout article 60 sera communiqué à la séance la plus proche du Conseil communal. La gestion des articles 60 passés se basera sur une concertation avec l’administration régionale ;
• A ne pas toucher au personnel communal dans un but d’économies structurelles mais bien de privilégier le non remplacement du personnel sortant et la réorganisation des services. Tout licenciement se fera sur des bases objectives et tout engagement fera l’objet de procédures transparentes ;
• A ne lever ni nouvelles taxes, ni nouveaux impôts et à rechercher autant que possible une équité fiscale notamment par une réduction PRI ciblée, la diminution de la taxe immondice via zéro déchets, la réduction de taxe enseignes ;
• A améliorer la qualité de l’air en Centre-Ville et en assurer son suivi régulier ;
• A soutenir le développement de l’Abattoir communal dans une logique concertée avec les acteurs de terrain ;
• A réfléchir de manière raisonnée à la réhabilitation de la piscine pour le bien des Athoises et des Athois ;
• A empêcher dans les limites des compétences communales, le développement de nouveaux pôles commerciaux. Un Schéma communal de Développement Commercial sera élaboré.
• A empêcher dans les limites des compétences communales, le développement de fermes à caractère industriel qui ne s’intègrent pas dans le modèle d’agriculture durable de nos villages ;
• A soutenir le financement du CPAS afin qu’il puisse réaliser ses missions, renforcer la cohésion sociale et répondre aux défis du vieillissement et de la pauvreté ;
• A soutenir, dans le cadre du contournement Nord de Pairi Daiza, le projet de contournement de Gages (Axe 1). Les Axes 2 et 3 n’ayant pas encore démontré leur utilité ; On sera attentif aux avis des habitants notamment via la concertation citoyenne et au développement d’alternatives, tel que le renforcement de l’offre de transports en commun ;
• A travailler en collaboration avec les Intercommunales ;

En outre, la nouvelle majorité s’engage sans réserve sur les sujets suivants :

• Une Commune « Gouvernance 2.0. » :
o L’élaboration de Plans Stratégiques Transversaux (PST) et l’évaluation, sur base annuelle, tant du suivi des dossiers que des objectifs à atteindre.
o Le développement du e-Communes, du e-guichet et le recours aux innovations de type « Smart city » ;
o La poursuite et l’amplification d’un certain nombre de politiques menées : (viser à poursuivre les efforts en matière d’économie d’énergie, immersion dans les écoles,…) ;
o L’installation de dispositifs de vidéosurveillance aux endroits stratégiques dans le respect des droits individuels sur base d’une concertation avec les services de police ainsi que sur l’extension progressive des PLP à l’ensemble du territoire. Chaque année, une commission d’évaluation composée de chaque groupe représenté au Conseil Communal se réunira notamment pour vérifier le respect de la réglementation sur la vie privée avec les services de police ;

• Une Commune citoyenne :
o La Participation citoyenne et la mise en place de Comités consultatifs citoyens ;
o Le soutien au développement de comités de quartiers et villages et les budgets participatifs pour des projets d’amélioration du cadre de vie ;
o La lutte contre les stéréotypes dès l’enfance ;
o La promotion de la place des femmes au sein de la société et dans la vie communale ;
o Le développement d’approche et d’aides sociales aux citoyens.

• Une Commune accessible à tous en matière de logement, de mobilité avec une attention particulière pour les PMR :
o La mise en place d’un plan de mobilité visant à réduire les problèmes de circulation sur notre territoire mais également de d’améliorer l’utilisation des voies piétonnes et cyclables par l’activation du Plan Mobilité douce – en ce compris l’intégration systématique de celles-ci dans les cahiers des charges de rénovation de voiries. En outre, cette démarche visera également à diminuer la pollution, et à augmenter la sécurité des piétons, des cyclistes et des personnes à mobilité réduite. En maintenant également les parkings « gare » gratuits pour les Athois et en modernisant les systèmes de parking payant sur le territoire de la Ville (Via SMS, Smartphone, ...) ;
o Le contrôle du développement immobilier non seulement en maitrisant les types d’appartements mais en veillant à ne pas développer des buildings d’appartements tous azimuts ;
o L’élaboration d’un outil de programmation d’Aménagement du territoire ;
o Les charges urbanistiques seront utilisées, au maximum des possibilités légales, pour obliger les promoteurs à concéder (en locatif ou acquisitif) une partie de leurs logements à des opérateurs publics afin que ces logements deviennent effectivement accessibles à des ménages à revenus modestes et facilitent leur accès à la propriété ;
o L’élaboration d’une Charte urbanistique en vue d’un urbanisme harmonieux ;

• Une Commune respectueuse de son personnel :
o La possibilité d’un retour à la situation antérieure en matière de prime de fin d’année et de conditions de travail pour le personnel communal moyennant une concertation syndicale ;
o La planification à long terme de la statutarisation du personnel communal et d’une étude de faisabilité relative à la mise en place d’un 2ème pilier pour les agents contractuels en ce compris la mise en place d’avantages supplémentaires dans le respect d’une trajectoire budgétaire réfléchie ;
o Le bien-être et l’amélioration des conditions de travail, le respect strict de la hiérarchie de l’Administration communale et la considération du Personnel ;
o La mise en place du principe d’évaluation du personnel permettant l’objectivation, voire pourquoi pas d’atteindre des normes de reconnaissances telles que celles obtenues aujourd’hui par notre zone de Police, tout ça évidemment en collaboration très étroite avec notre Direction générale ;

• Une Commune créatrice d’emploi et de développement économique :
o Le soutien aux commerçants en ce compris les commerces en centre-ville - en concertation avec les acteurs concernés ;
o Le développement des secteurs verts ;
o Une commune entreprenante et dynamique qui développe l’économie et soutient les commerces notamment via l’ADL, des associations professionnelles et des structures ad hoc, en facilitant l’activité commerciale et en promouvant l’entreprenariat ;
o Le soutien au développement économique durable de la cité, notamment grâce au tourisme, aux pôles muséaux et à la culture ;

• Une Commune en transition :
o Le soutien et le développement des initiatives visant à engager la Ville vers une transition écologique - dans ce cadre, la pertinence et la faisabilité de la remise en place d’un outil tel qu’un « agenda 21 » sera explorée en début de législature ;
o La poursuite du plan énergie climat en collaboration avec nos intercommunales ;
o Le soutien à l’agriculture, et la valorisation des produits locaux, en ce compris l’accompagnement des agriculteurs qui souhaiteraient changer leurs habitudes agricoles (projets d'activités de maraîchage, élevage bio, …) ;
o Un Plan Communal de Développement de la Nature sera élaboré, en concertation avec les acteurs et opérateurs de terrain afin de protéger la biodiversité et améliorer la qualité de notre environnement naturel. Des moyens financiers et humains seront octroyés à ce type de démarche ;
o Une commune zéro déchet, propre, attractive et conviviale ;
o La promotion de la santé par le soutien aux circuits courts, aux fruits et légumes de saison, aux viandes de qualité proposée dans les cantines scolaires, les crèches et les maisons de repos.
o La préservation de notre santé, notre qualité de vie et notre longévité. Les atteintes à la qualité de l’air feront l’objet d’une attention accrue, notamment au centre-ville. La pollution aux abords des écoles fera l’objet d’une attention particulière. Notre objectif n’est pas d’observer mais bien de diminuer la pollution par les métaux lourds, avec la collaboration de tous les acteurs concernés (entreprises, administrations wallonnes, comité d’accompagnement, riverains...). Les effets de la pollution historique sur la qualité des sols devront être évalués, sur la base notamment des études réalisées dans le passé, et combattus.

• Une Commune qui tient compte de chacun :
o L’accès des personnes défavorisées aux logements par le renforcement du rôle et des synergies entre opérateurs de logements sociaux et publics (SLSP, Agence Immobilière Sociale, …). La politique du logement de la Ville et du CPAS sera commune via notamment la mise en place d’un guichet unique ;
o Le soutien à la jeunesse et la création d’un conseil consultatif des jeunes en concertation avec les acteurs du territoire ;
o La protection du caractère rural de nos villages sera renforcée via un Plan Communal de Développement Rural - Des moyens financiers et humains seront octroyés à ce type de démarche ;
o Un état des lieux de l’évolution de la précarité et de la pauvreté sera élaboré, et si nécessaire, les mesures seront prises pour améliorer la situation sur Ath et préserver le caractère inclusif et ouvert à tous de la Cité ;
o Rendre les séniors acteurs de leur projet de vie, et anticiper le vieillissement en jouant un rôle de facilitateur, par la mise en place d’un guichet « séniors », tant dans l’accompagnement que dans des projets visant à rompre l’isolement (accessibilité, mobilité, sécurité, santé, …).
• Une commune qui valorise son enseignement et sa culture
o Les activités culturelles en ville et dans les villages, accessibles à tous les publics, par notre appui aux acteurs dont la MCA, le CAR et l’Office du Tourisme ;
o L’enseignement communal favorisera, de manière citoyenne et collective, la responsabilité et l'autonomie dans un esprit de coopération, main dans la main avec les différents acteurs (enfants, enseignants, parents, voisins).
o Le soutien et le développement de toutes les collaborations entre tous les réseaux d'enseignement et les différents acteurs parascolaires (via notamment l'Accueil Temps Libre et les échanges de savoirs en favorisant les activités intergénérationnelles).
o Le soutien à une culture pour toutes et tous, en instaurant des aides financières via le CPAS quand les situations sociales le justifient. En veillant à proposer des locaux pour les initiatives de citoyens (musique, théâtre, fanfare...), en intensifiant les liens et le travail des différents acteurs de l'enseignement et de la culture (bibliothèque, ludothèque, académie, MCA, CAR, cinéma).

Les objectifs que je viens d’énoncer au nom de mon équipe ne sont évidemment pas exhaustifs.
Les méthodes de travail que nous mettrons en place dans les prochaines semaines, dans la droite ligne des Plans stratégiques permettront, régulièrement, de revenir vers le Conseil et d’avancer de concert, tant avec la population qu’avec les élus.

Notre calendrier de travail est clair. Les prochaines semaines serviront à faire un état des lieux précis de l’ensemble des services communaux, de nos structures et dans la foulée de mettre en place un budget de transition pour 2019 tenant compte d’impératifs d’urgence et du non remplacement des départs naturels.

Pour la fin du 1er semestre 2019, nous reviendrons vers vous avec un Plan de Gestion concret et objectivé ainsi que d’un plan d’investissement sur 6 ans qui intègre les projets, la gestion du charroi automobile et du matériel communal.
Je voudrais terminer cette première note d’orientation par quelques éléments.

La minorité au sein du Conseil communal peut ne pas avoir qu’un rôle d’opposition. Vous pouvez, vous aussi contribuer au défi qui nous attend, participer à nos projets, voire éventuellement amener des projets sur la table des commissions qui seront mise en place.

Je pense que nous devrons apprendre à nous connaître mais je n’ai aucun doute sur la valeur des personnes et je reste persuadé qu’ensemble on peut faire davantage !

Lors des discussions à venir, j’insiste sur un élément, ce qui compte ce sont les arguments, les échanges d’idées et pas ceux qui les portent. N’ayons pas peur d’entendre des arguments, des échanges, qui peuvent faire changer les lignes !

Je profite de cette première intervention pour remercier l’ensemble des Athoises et des Athois qui m’ont fait confiance et évidemment tous les autres également. Je serai le Bourgmestre de toutes les Athoises et de tous les Athois. Laissez-moi également remercier l’ensemble des personnes qui m’ont accompagné dans cette aventure. Je souhaiterais également remercier l’ensemble des Conseillers communaux et les membres du Collège de la précédente législature pour le travail accompli, tout ce temps qu’ils ont passé au profit de notre belle ville et de ses habitants.

Et enfin, je terminerais en invitant chacune et chacun à faire en sorte que nos échanges se déroulent en permanence dans le respect de chacune et de chacun car comme j’ai déjà eu l’occasion d’en parler, nous sommes ici pour faire des débats d’idées et pas des combats de personnes. Nous souhaitons susciter le débat démocratique au sein du conseil communal et favoriser pour ce faire la prise de parole des conseillers de la majorité et de la minorité.

Je vous souhaite à toutes et tous un excellent mandat que vous soyez conseiller communal ou membre du Collège.

Bruno Lefebvre - Bourgmestre