Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Actualités / 2020 / Se lancer en circuit court : suivez le guide

Se lancer en circuit court : suivez le guide

Entreprendre en circuit court : tour d’horizon des possibilités d’accompagnement et de financement

Malgré un intérêt grandissant du grand public pour cette filière, se lancer dans un projet en circuit court n’est certainement pas une mince affaire ! Petit tour d’horizon d’un secteur en développement et des possibilités d’accompagnement et de financement pour ceux qui souhaitent se lancer.

Un accompagnement pour m’aider à monter mon projet

Que vous soyez un porteur de projet souhaitant entreprendre en circuit court ou une entreprise souhaitant s’engager selon les mêmes principes, un accompagnement peut être la clé du succès.

Il existe en Wallonie une multitude d’organismes à même de vous aider à structurer et monter votre projet :

  • Les Structures d’Accompagnement à l’Autocréation d’Emploi (SAACE) : pour les demandeurs d’emploi ;
  • Les Centres Européens d’Entreprises et d’Innovation (CEEI) : pour les projets à caractère innovant ou technologique, et bien plus encore ;
  • L’UCM, la WFG et la CCILB pour le développement économique de votre activité ;
  • Les professionnels des chiffres et du droit ;
  • En Wallonie Picarde : Food’WApi !

Votre projet s’inscrit dans le cadre de l’économie sociale et collaborative ? Pensez aux Agences-conseil en économie sociale !

Dispositifs d'aide et coups de pouce

Il existe plusieurs mécanismes pour vous aider à monter et tester votre projet dans les meilleures conditions et en limitant les risques !
Le dispositif Chèques-entreprise peut s’avérer utile au regard des différentes thématiques couvertes : Création, développement, croissance, innovation, transmission, énergie, etc. Grâce à ces chèques, la Région wallonne prend en charge une partie (entre 50% et 80%) du cout des prestations dont vous bénéficiez !
Grâce à leur statut de couveuse ou de coopérative d’activité, certaines SAACE peuvent vous permettre de tester votre projet à l’abri.

Une multitude d’options pour financer votre projet

La plupart des moyens de financement classiques sont tout autant accessibles lorsqu’il s’agit de financer un projet en circuit court. Passer par un accompagnement peut vous aider à sélectionner les options les plus adéquates. Voici quelques pistes à explorer :

  • Prêt bancaire classique ;
  • Produit mixte automatique SOCAMUT ou produit de financement SOWALFIN ;
  • Prêt coup de pouce ;
  • Prêt Easy’green by Sowalfin ;
  • La participation d’un invest ;
  • Finance alternative : Crédal, LITA.co… ;
  • Les plateformes de crowdfunding et crowdlending ;
  • Pour les projets en circuit court regroupant plusieurs entreprises : subvention hall relai agricole ;
  • Uniquement pour les projets coopératifs en économie sociale : Financement Brasero ou prêts via W.Alter, (ex. SOWECSOM).

Faire grandir son projet en circuit-court grâce à un réseau de partenaires locaux

Si par principe le circuit-court tend vers un contact direct entre producteurs et consommateurs, savoir toquer à la bonne porte et être mis en relation avec l’autres acteurs et projet être primordial !

Voici une série d’acteurs du circuit court qu’il pourrait être utile de rencontrer :

Au niveau régional :

  • Appel au 1890, guichet régional d’information et d’orientation de l’entrepreneur(e) wallon(ne) qui vous aiguillera vers les dispositifs et partenaires appropriés
  • La SOWALFIN, organisme wallon de financement d’entreprise. Centre référence wallon sur les circuits courts, coordinateur de l’appel à projet pour le développement des circuits courts en Wallonie
  • Le département de l’Agriculture du SPW, et ses nombreuses ressources
  • DiversiFERM, Acteur de soutien à la diversification agricole
  • DIVERSIFRUITS, Accompagnement et développement des acteurs de la filière fruiticole hautes tiges de variétés locales
  • Le collectif 5C, collectif des coopératives citoyennes pour le circuit court

Au niveau local :


Augmenter sa visibilité dans la Cité des Géants

Entreprendre en circuit court, c'est bien... encore faut-il trouver des débouchés. Pour ce faire, nous proposons gratuitement aux portreurs de projets de se faire connaître.  

Votre Agence de Développement Local athoise est compétente en la matière également : 

  • Être connu via l'annuaire commercial de la Ville (valable uniquement si le siège social de son exploitation se trouve en territoire athois) ;
  • Bénéficier d'une publication gratuite dans la Vie Athoise au moment de son lancement ; 
  • Pourquoi ne pas demander à faire partie des producteurs du Marché des producteurs locaux athois. Ce marché se tient chaque dernier vendredi du mois de 17h à 20h à l'Ecole Saint-François.

Pour plus de renseignements, contacter l'ADL (0476 946 114 et YWRsQGF0aC5iZQ==). 

 

Source : 1890