Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Folklore / Ducasse d'Ath / Actualités / 2020 / Le « 8 de septembre », une tradition qui a évolué

Le « 8 de septembre », une tradition qui a évolué

Dès le moyen âge, la procession en l’honneur de Saint-Julien était suivie d’une foire destinée aux marchands. Durant plusieurs semaines, la vie économique de la cité battait son plein grâce à la présence des marchands étrangers. Si au départ, la foire se tenait à la fin du mois de septembre, elle fut ensuite déplacée juste après la procession, et se prolongeait jusqu’au 8 septembre.

Actuellement, la période qui s’étend du 4e dimanche d’août jusqu’à cette date, qu’on appelle en dialecte le « 8 de septembre », n’est plus dédiée aux échanges commerciaux. La programmation reste festive, notamment le week-end qui suit le cortège.

Le 8 septembre, plusieurs manifestations viennent habituellement clôturer la fête (ce n'est pas le cas cette année 2020). Il y a d’abord le Grand Prix de la Ville d’Ath de balle pelote, qui se déroule sur l’Esplanade, à partir de 14 h 30. La balle pelote est un jeu de balle qui trouve son origine sous l’ancien régime. Dès le 19e siècle, des concours opposent les meilleures équipes des environs lors de la ducasse d’Ath.

Si la pratique de la balle pelote est, de manière globale, en perte de vitesse, elle reste très appréciée dans la région d’Ath qui conserve encore de nombreuses équipes. En témoigne la création du Musée national des Jeux de Paume qui a vu le jour à Ath en 2000 et qui conserve, dans les locaux de l’hôtel de ville, une riche collection vouée à l’histoire de cette activité sportive. Le Grand Prix du « 8 de septembre » est un bon révélateur de l’imprégnation de la balle pelote dans l’arrondissement. Chaque année, les quatre meilleures équipes du pays se rencontrent à Ath pour ce tournoi, qui est un des plus prestigieux du pays. Plusieurs centaines de spectateurs rejoignent le « ballodrome » de l’Esplanade pour assister à la compétition.

Le soir, les Athois partagent en famille, et entre amis, un repas dont le menu est invariablement composé de moules et de frites. L’habitude est apparue dans le courant du 20e siècle et elle n’est pas propre à Ath. Pour marquer l’ouverture de la saison de ces mollusques, de nombreuses festivités sont organisées ici et là. C’est également l’occasion de déguster une dernière fois la tarte « à masteilles » qu’on ne confectionnera plus avant la ducasse suivante.

A 20 h 30, l’Harmonie Union de Lorette joue un concert sur le kiosque du parc communal (ce n'est pas le cas cette année 2020). Le programme de la prestation est composé des airs traditionnels. Le concert est suivi par un grand feu d’artifices sur l’Esplanade qui vient définitivement clôturer les festivités de la ducasse d’Ath.