Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Actualités / 2018 / Limitation de tonnage et de vitesse le long de la chaussée de Valenciennes

Limitation de tonnage et de vitesse le long de la chaussée de Valenciennes

Communication de M. le Bourgmestre

 

Chère Madame,
Cher Monsieur,

L’un ou l’autre d’entre vous nous ont fait part des désagréments importants causés par un trafic lourd et par des vitesses excessives.

Je vous informe du dossier que le Bourgmestre de Beloeil et moi-même avons porté auprès des autorités des Services Publics de Wallonie - Direction des Routes.

La chaussée de Valenciennes, comme celles de Mons, de Bruxelles, de Tournai et de Frasnes, sont entretenues et gérées par la Direction des Routes à Mons sous le couvert de l’autorité ministérielle. 

L’usage important de la chaussée de Valenciennes est le fruit de l’absence de taxation des véhicules lourds qui choisissent aussi cet itinéraire en utilisant le GPS et qui trouvent sur leur parcours des routes régionales qui sont, elles, soumises à taxation.

Après un entretien avec le Directeur des Routes à Mons, nous avons reçu les 24 octobre et 8 novembre derniers un projet d’arrêté ministériel écrit par ce Département.

Il portait sur la limitation de tonnage à 15 T, sauf desserte locale et usage agricole.

Le 8 novembre 2017, le Conseil communal, à l’unanimité, a visé favorablement le contenu du projet d’arrêté ministériel.

Le dossier complet fut transmis dès le lendemain à la Direction des Routes à Mons pour qu’elle puisse, avec ses fonctionnaires, suggérer à l’autorité ministérielle de suivre cette proposition, la commune de Beloeil faisant de même dans le même temps.

Le 4 avril dernier, la Direction des Routes de la Région Wallonne nous a informés que le dossier n’avait pas encore abouti et nécessitait des compléments d’informations. 

Elle ajoutait que les autorités locales pouvaient prendre un arrêté temporaire.  Il est quasi certain que ce dernier aurait été rapidement battu en brèche, le temporaire disant bien ce qu’il veut dire. 

Le 25 avril, une séance de travail fut organisée à l’initiative des Bourgmestres d’Ath et de Beloeil, communes concernées par la traversée de la chaussée de Valenciennes, en présence des Commissaires de police des Zones d’Ath et de Leuze-Beloeil. 

Nous apprîmes que l’autorité ministérielle organiserait une concertation avec les autorités locales d’Ath, de Beloeil et de Leuze.  Nous sommes en attente de cette séance de travail.  Nous tentons qu’elle soit organisée au plus vite.

Explications et peut-être raisons : Les poids lourds interdits de circulation le long de la chaussée de Valenciennes auraient pu utiliser un autre itinéraire aboutissant notamment au rond-point de la prison de Leuze sur le grand contournement de cette Ville joignant le carrefour de Bury. 

Avec le Bourgmestre de Beloeil, M. VANSAINGELE, nous préparons cette dernière réunion en y intégrant la nécessité de tracer notamment des passages protégés pour les piétons et les cyclistes à Autreppe, au droit du carrefour avec le chemin des Serres vers le centre d’Ormeignies et un peu plus loin, là où un arrêt bus est aménagé et où la traversée de la route régionale doit être sécurisée.

En ce qui concerne la vitesse, à la demande des Bourgmestres d’Ath et de Beloeil, les Commissaires de police des Zones d’Ath et de Beloeil préparent un plan d’action qui renforcera la présence policière équipée de divers outils et de moyens de contrôle, afin de verbaliser celles et ceux qui dépassent les limitations autorisées.  Ce plan est tenu secret pour qu’il porte des fruits.

Je joins à la présente copie du dossier pour que vous puissiez en prendre connaissance et, s’il échet, revenir vers moi. 

Je reste à votre disposition et vous prie de croire, chère Madame, cher Monsieur, à l’expression de mes sentiments les plus cordiaux.

Le Bourgmestre,
Marc DUVIVIER