Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Actualités / 2022 / Chantier d’égouttage d’Ipalle et relifting de la rue de Dendre

Chantier d’égouttage d’Ipalle et relifting de la rue de Dendre

Le chantier d’égouttage de la rue de Dendre est enfin en cours. Un tronçon d’égouttage sera restauré par Ipalle, et un autre verra également sa capacité augmentée.

Afin de s’assurer qu’une fois ce chantier terminé, le quartier retrouvera une quiétude à long terme, dans une première phase, la SWDE profitera de l’occasion pour remplacer sa conduite d’adduction d’eau sur l’ensemble de la longueur de la voirie, tandis qu’Ores fera de même avec une conduite de gaz et l’alimentation électrique. Voo interviendra à son niveau également.

L’objectif étant d’impacter le moins possible les riverains et établissements dépendants de cette voirie, tout est mis en œuvre pour que durant les premières semaines, la circulation ne soit pas impactée. Seules quelques places de parking le seront.

Une seconde phase (mi-août ou en septembre, la date précise sera confirmée ultérieurement) nécessitera par contre la fermeture complète de la voirie durant plusieurs mois (estimation de 160 jours ouvrables)

C’est durant cette seconde phase que les tronçons d’égouttage seront remplacés, avec pour aboutissement une rénovation de l’espace voirie, trottoirs…

L’étroite entrée dans la rue de Dendre se fera désormais par un plateau afin de réduire la vitesse des automobilistes et protéger de la sorte les nombreux jeunes (et moins jeunes) piétons.

Les trottoirs et la voirie seront à l’entrée, sur un même niveau, rendant ainsi les usagers faibles prioritaires. Une fois la largeur de la voirie le permettant, les trottoirs seront à nouveau en dénivelé, et leur largeur sera augmentée afin de laisser plus de place aux usagers faibles.

L’offre en places de stationnement sera réorganisée, mais restera similaire à ce que la rue permet aujourd’hui d’un point de vue quantitatif. Les arbres seront bien entendu maintenus.

Les matériaux utilisés resteront sensiblement similaires à ceux que l’on connait aujourd’hui, c’est-à-dire en voirie et en trottoirs de la pierre naturelle, et pour les linéaires de la pierre bleue.

Des passages piétons seront clairement définis afin de sécuriser les différents cheminements piétons de la zone.