Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Energie / PAED Plan d'Action athois en faveur de l'Energie Durable / Actualités / 2020 / Travaux : avec les précautions qui s’imposent

Travaux de rénovation et d'isolation, avec les précautions qui s’imposent

Voici la saison idéale pour entamer ou poursuivre des travaux d’isolation et de rénovation au niveau de l’enveloppe de votre habitation : toiture, murs, châssis, etc. Les précautions d’hygiène restent de mise pendant les travaux, tout particulièrement pour ceux d’intérieur.travaux

Les travaux de rénovation et d’isolation constituent la base au niveau de la performance énergétique du bâtiment (PEB). C’est la première étape avant de penser à d’autres investissements comme le remplacement d’une chaudière ou l’installation de dispositifs générateurs d’énergies renouvelables.

En particulier, l’isolation de la toiture est l’investissement le plus rentable pour alléger les factures d’énergie. Il est possible de voir les consommations baisser de 25 à 30% suite à une bonne isolation. Celle-ci sera plus facile à réaliser quand les conditions météorologiques sont le plus favorables. Les conditions sanitaires le sont évidemment moins, mais les travaux sont à nouveau possibles...

Les distanciations à respecter

Le contexte particulier du Covid-19 a mis le secteur de la construction à l’arrêt durant plusieurs semaines. Depuis le 4 mai, des mesures de déconfinement ont permis aux professionnels de reprendre leurs activités.

Ceci concerne les travaux à l’extérieur. Entre travailleurs de l’entreprise de construction, la distanciation est de mise avec une distance de 1,5 mètre et le port d’un masque comme mesure complémentaire s’il n’est pas possible de respecter la distance.

Concernant les travaux à l’intérieur, ils sont également permis, moyennant certaines conditions.*

Avant de commencer les travaux, une concertation aura lieu entre les occupants et ceux qui vont exécuter les travaux, en lien avec le planning et la situation sur place et le souhait éventuel des occupants de ne pas faire exécuter les travaux.

Les interactions entre les habitants et/ou les usagers du bâtiment et les personnes qui exécutent les travaux doivent être limitées et si possible évitées.

Les habitants/usagers du bâtiment ne sont pas présents dans l'espace où sont exécutés les travaux à moins que celui-ci soit assez vaste.

L'accès à l'espace où sont exécutés les travaux doit être libre et si possible réservé aux personnes qui exécutent les travaux. Si ce n'est pas possible, toutes les personnes qui se trouvent dans les environs des travaux (aussi bien les travailleurs que les habitants/usagers du bâtiment), doivent porter un masque et respecter le plus possible la distanciation sociale. Dans ce cas, il faudra établir des règles pour éviter les « croisements ».

Afin de garantir une protection maximale l’employeur met à disposition des travailleurs réalisant des travaux intérieurs, un kit EPI (équipement de protection individuelle).

*Source : Confédération de la Construction