Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Services communaux / Environnement (Bien-être animal) / Actualités / 2020 / Une meilleure surveillance de la qualité de l’air ambiant à Ath

Une meilleure surveillance de la qualité de l’air ambiant à Ath

Trois nouveaux échantillonneurs séquentiels permettant la mesure des éléments métalliques sur la fraction PM10 des particules en suspension dans l’air ambiant (soit les particules dont la taille est inférieure à 10 micromètres) ont été installés ce 24 février, par l’ISSeP (l’Institut Scientifique de Service Public) sur les sites suivants : l’hôpital, l’Administration communale et l’école Georges Roland.

Un mât météo a également été placé au niveau de l’Administration communale. Ces différentes installations permettront de mieux cerner la nature et l’origine des particules récoltées.

Ces placements font suite aux réunions techniques organisées par l’Administration communale, en présence des entreprises Flaurea Chemicals et Höganäs Belgium et diverses instances du SPW. Afin d’obtenir des données plus précises de la qualité de l’air, il a été souhaité de réaliser une campagne de mesures complémentaires, pour une période de minimum 3 mois.

La surveillance de la qualité de l’air ambiant sur ATH est assurée par l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC). Dans ce cadre, une station de prélèvement permettant la mesure des éléments métalliques sur la fraction PM10 des particules en suspension dans l’air ambiant est située sur le site de l’hôpital.

D’autre part, 2 jauges de récolte des poussières sédimentables sont installées, depuis près de 30 ans, sur les sites de l’hôpital et de l’Administration communale.

La nouvelle campagne de mesures qui débute cette semaine permettra de mieux connaître et ainsi d'améliorer la qualité de l'air au centre-ville comme l’Autorité communale s'y est engagée dans sa déclaration de politique communale.